Comité de Mission Mennonite Français

Le Comité de Mission Mennonite Français

LUNDI DE PENTECÔTE – 21 MAI 2018

PULVERSHEIM > WUENHEIM > LE FIRSTACKER > LE GRAND BALLON


1

 2 3

4 6 5

 

LE PROJET SOUTENU

inscrit dans le cadre du partenariat que le CMMF entretient depuis de de nombreuses années avec l’église mennonite du Burkina Faso.

En 2013, celle-ci a mis en place un fonds de microcrédits qui vient en aide aux familles en difficultés.

LES ENJEUX

Imaginez que vous ayez des compétences et une idée qui fonctionne à coup sûr dans votre environnement… et qu’il vous manque juste 150 à 500 € pour démarrer. S’il vous manque cette somme, c’est que vous faites partie des plus pauvres, sans garanties… de ceux qui doivent regarder les trains passer parce que les organismes de crédit classiques ne peuvent pas prendre un tel « risque » avec vous. Aussi, accorder un microcrédit, c’est rendre possible l’impossible, c’est aider l’avenir des personnes pauvres à se débloquer en donnant une chance à un potentiel de se développer.

LE MICROCRÉDIT, QUEZAKO ?

Le microcrédit est un crédit de faible montant, avec intérêts, accordé à des micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès aux services financiers traditionnels. Ce faible emprunt permet aux populations exclues du système bancaire classique de créer ou de développer une activité génératrice de revenus.

7LE MICROCRÉDIT MIS EN PLACE PAR L’ÉGLISE MENNONITE DU BURKINA FASO

Avec une organisation bénévole, et un capital de 15 000 €, l’EEMBF (Église Évangélique Mennonite du BF) parvient aujourd’hui à distribuer 51 000 € de microcrédits par an au taux de 7 %. Le système de microcrédits de l’EMBF est proche du système traditionnel d’échanges et de prêts entre personnes : seule la recommandation d’une personne est demandée (en l’occurrence le pasteur).

Le taux de remboursement de ces prêts avoisine les 100 % ! Au vu de l’impact de cette action, nous voulons aider l’église mennonite du Burkina Faso à augmenter significativement le montant de ce fonds afin de répondre aux besoins…

1 MARCHEUR = 1 MICROCRÉDIT REDISTRIBUÉ CHAQUE ANNÉE !

DERRIÈRE CHAQUE MICROCRÉDIT, UNE HISTOIRE DE VIE !

Idée : Cultiver des bananes en zone marécageuse

8Après avoir défriché des zones marécageuses humides, Paul NAKABANO y a planté des bananiers. Le microcrédit lui a permis de passer de 0,5 ha de bananes à 1,5 ha.

Aujourd’hui, il aurait besoin de crédits plus importants pour avancer plus vite. D’autres terrains seraient encore disponibles et exploitables, mais Paul aurait besoin de davantage de « cash » pour développer sa plantation.

 

Idée : démarrer une quincaillerie villageoise, puis un atelier de soudure

9Souleymane Traoré était en grande difficulté. Avec sa femme et ses enfants, il était totalement dépendant de la famille élargie qui les nourrissait en échange de travaux à la ferme, mais sans recevoir d’argent de poche. Quand l’église mennonite a mis en place le système de microcrédits, il a emprunté 150 000 FCFA (230 €). Avec cette somme, il a lancé son petit commerce… Cependant en raison de son inexpérience et de la saison d’hiver, il n’a pas réussi à rembourser l’ensemble du crédit. Reprenant son courage à deux mains, il a re-souscrit un microcrédit qu’il a remboursé totalement en payant le double d’intérêts.

Nous le laissons conclure : « J’ai appris de mes erreurs et, avec l’aide d’un ami, j’ai remonté la pente : d’une simple table de produits, j’ai construit un petit magasin contenant des étagères et me suis lancé dans un atelier de soudure. Aujourd’hui, nous avons de quoi vivre : nous avons de quoi manger, payer l’écolage des enfants, nous habiller,… Nous sommes reconnaissants à Dieu et aux initiateurs et gestionnaires de programme de microcrédits de l’EEM du Burkina Faso ».

Fiche technique / renseignements

10

Le dénivelé

11

À NOTER

Il est demandé à chaque marcheur :
– de se préparer physiquement en fonction du choix de la distance et du dénivelé à effectuer !
– de s’équiper correctement avec de bonnes chaussures, protection contre le soleil ou la pluie, gourde, aliments énergétiques, … et surtout de la bonne humeur !

Chaque groupe de marche sera guidé par un accompagnateur qui connait l’itinéraire et est en relation avec les autres groupes de marche. Il s’assurera de la cohésion du groupe de marche et du bien-être de chacun…12

 

pdf– Télécharger le bulletin d’inscription –

Le bulletin d’inscription est à compléter et à renvoyer à :

CMMF / Marche de l’Espoir
52 rue Furstenberger – 68200 MULHOUSE

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact : Denis Peterschmitt – 06 07 58 17 30

JE SUIS UN MARCHEUR
FAIRE LA MARCHE ET LA RECHERCHE DE DONS

  • Parlez-en autour de vous !
  • Utilisez votre carnet d’adresses / adresses mail
  • Encouragez à aller sur cette page web

Je suis un donateur
FAIRE UN DON EN SOUTENANT UN MARCHEUR

Par virement bancaire

Comité de Mission Mennonite Français
IBAN : FR76 1250 6200 9056 0439 9787 094
BIC : AGRIFRPP825

Par chèque

À envoyer à la trésorière :
CMMF
Mme Michèle IOSS, trésorière
2 rue du Bois d’Allondans
25200 MONTBELIARD

   

Libellé du don :
CMMF – Marche de l’Espoir – « Nom du marcheur soutenu »

Tout don donne droit à la délivrance d’un reçu fiscal en vue d’une réduction de l’impôt sur le revenu selon la législation en vigueur.

Faire un don

Notre adresse

Comité de Mission Mennonite Français
4 allée J.B. Thomann
68040 Ingersheim
Tel. 06 07 58 17 30

Nos Coordonnées

Comité de Mission Mennonite Français

4 allée J.B. Thomann

68040 Ingersheim

Te. 06 07 58 17 30

baniere-2014

Nous soutenir

Urgent

Annonce SFE

Offres d'emplois

Plus de détails sur notre page dédiée